ça fait longtemps que fanny m'a transmis ce questionnaire, mais je n'arrivais pas à trouver des réponses qui entrent vraiment dans le cadre (le but est de faire un top 5 des musiques découvertes ou redécouvertes par le biais d'une scène de film et qui en devient par la suite indissociable)
à croire que ces questionnaires me paralysent la mémoire...
mais j'ai quand même fait des efforts pour écrire enfin quelque chose, même si ce n'est pas un vrai top 5, puisque je suis sûre que dans les semaines à venir vont me ressurgir d'autres musiques et scènes qui me sembleront beaucoup plus évidentes:

bon alors il y a la voix de beth gibbons (mysteries) sur la scène finale des "poupées russes", alors que xavier, le personnage principal, rejoint la fille qu'il aime, apaisé, après avoir accepté l'imperfectibilité de ce monde et de ses amours.

il y a le passage de "romeo+juliet", escape from mantua, mais il me semble qu'il n'existe pas en-dehors de ce film; c'est lorsque romeo ne reçoit pas la lettre le prévenant du subterfuge, et qu'il apprend que juliet est morte: je ressens, à chaque fois que je l'entends, l'air lourd et oppressant, chargé de poussière, et l'inévitable de la fatalité.

el tango de roxanne, dans "moulin rouge": je ne connaissais pas roxanne avant (oui j'ai une drôle de culture musicale), même si je devais déjà l'avoir entendue - et je continue de trouver l'originale bien fade par rapport à cette version baroque.

je dirais aussi because d'elliot smith pour "american beauty"; je n'ai jamais entendu cette chanson en dehors de la b.o. du film, et si ça se trouve elle n'est même pas sur une scène en particulier (je ne me souviens plus), mais elle représente pour moi toute l'atmosphère lourde du film en même temps que la légèreté de l'existence - et ma voix tremble lorsque je chante avec eux "because the sky is blue / it makes me cry"

enfin, on pourrait dire que oh happy days est pour moi indéfectiblement lié à... (attention référence...) "sister act 2".


sinon je pourrais aussi parler des comédies musicales que j'ai vues sur le tard, alors que je ne connaissais que le titre principal, le plus connu, et que j'appréciais beaucoup (pour sa vie, son entrain, sa dose d'espoir ou l'irrésistible envie de chanter et danser qu'il donnait) - et que je me suis retrouvée avec des films sombres, désespérés (ou que j'ai ressentis comme tels) alors que je m'attendais à de l'énergie, de la joie de vivre, et des sourires (après tout ce sont censées être des comédies): "fame", "hair", "new york, new york", ou encore "cabaret" m'ont fait cet effet-là...


ps: some translation might come soon...
ps2: sorry for closing the comments on the previous post when I have a new one, but I get a lot of spams (and I really don't understand why...)


edit: so here comes the translation:

I got this questionnary some time ago (and even more now) by fanny, but had difficulties to answer: it's about the top 5 songs/musics that have been (re)discovered through a film scene and thus forever linked to that scene, and I'm very poor at remembering that kind of things when I need it.
so I made up a sort of top 5, with what I could find :

the voice of beth gibbons (mysteries) at the end of "russian dolls", while the main character gets out of the train to reach the girl he loves, quiet, and conscious that the world and his love won't ever be perfect, but because of this they are beautiful and human (well, it might not be so extreme, but that's how I see it)

in "romeo+juliet", the thrilling part when romeo don't discover the letter about the subterfuge, and is told about juliet's death; the music is escape from mantua, and makes me always feel the oppressive atmosphere and the unescapable fatality

el tango de roxanne, in "moulin rouge": I didn't really know the original song, and I still find it boring in comparison with that colourful cover

also the tearing because by elliot smith in "american beauty", which is for me the perfect representation of the heavy atmosphere of the film, and in the same time of the lightness of being

and finally, oh happy days always reminds me of.... "sister act 2"